Chers traducteurs débutants,

 

On me pose souvent la question de la pertinence des études spécialisées en traduction après un diplôme de langues.

Tout dépend de ce que vous souhaitez faire par la suite : si la traduction pour vous est juste un à-côté ponctuel et si vous ne ressentez aucun besoin de formation complémentaire pour faire des traductions de qualité dans votre domaine de spécialité, rien ne vous empêche de recourir à mes conseils en bas de page précédente pour légaliser votre activité et travailler.

En revanche, si vous aspirez à changer de métier pour devenir un  vrai traducteur, une formation complémentaire simpose. Il est difficile de simproviser bon traducteur car cest un métier qui implique un ensemble de connaissances spécifiques : une approche à la lecture active du texte, une façon pertinente de se documenter, des recherches terminologiques, un contrôle de ladéquation des termes trouvés et, parfois, la création de termes pour des technologies nouvelles Sans une bonne formation, les résultats laissent souvent à désirer.

 

Œuvres théoriques

Je vous recommande louvrage de Mme Christine Durieux, Fondement didactique de la traduction technique, éd. Didier, 4 rue de la Sorbonne, diffusé notamment par la Maison du dictionnaire, 98 bd Montparnasse Paris 14e. Cet excellent ouvrage retrace bien lapproche de la traduction moderne. Un autre ouvrage du même auteur : Apprendre à traduire. Les titres des articles du même auteur - ici. Vous pouvez également consulter une liste non exhaustive des œuvres théoriques sur la question en bas de la page.

Un site complet pour les traducteurs russes contenant des articles sur les problèmes de traduction et des dictionnaires, ainsi que des forums - LingvoDA.

Des articles sur les problèmes socioculturels de la traduction - ici et ici, ainsi que dans la revue Traduire.

 

Comment trouver du travail ?

Après un diplôme de langues, vous pouvez essayer de démarcher des agences de traduction et des sociétés dédition comme Harlequin (dans une librairie, notez les noms des éditeurs dans les genres littéraires quil vous plairait de traduire). Consultez également des offres du Pôle Emploi en tapant le code du métier (ROME) 32241. Il existe également sur Internet plusieurs sites qui offrent du travail aux traducteurs indépendants : GoTranslators, ProZ, Translatin, Indépendants.fr, Motamot, Travail-à-domicile et bien dautres que vous trouverez facilement dans les moteurs de recherche. .

Aide au traducteur débutant

Dictionnaires

Voici des liens vers des dictionnaires, des glossaires ou des sites qui permettent den trouver, mais je vous conseille de contrôler systématiquement la pertinence des résultats dans les sources unilingues. Il existe également des dictionnaires électroniques, diffusés notamment par Ectaco.

 

= Les grands classiques :

IATE

Le Grand Dictionnaire Terminologique

Le Trésor de la Langue Française Informatisé

United Nations Multilingual Terminology Database

 

Mais aussi dautres dictionnaires et de lexiques : Dicorama, ClicNet, Liensutiles, Bibliothèques de lUniversité de Sherbrooke, Babylon, Logos, YourDictionnary, Swarthmore, Onelook, .Freelang, LingvoSoftOnline, autres

 

= Dictionnaires russes en ligne :

 

 

 

 

Un site de documentation utile : bibelec. Un site des liens vers les dictionnaires utiles : Lexilogos

 

Forums des traducteurs pour discuter des difficultés de la traduction : dans le forum. de ma page, ou dans :

 

Le forum des traducteurs

Lingforum - en russe UzTranslations Trworkshop.net

 

Si vous avez trouvé un autre site utile que vous voudriez recommander ou si vous avez des questions, vous pouvez me contacter.

Reverso

Multitran

Prompt

Lingvo-online

Yandex - liens vers les dictionnaires et les encyclopédies russes